F comme Faucheuse

Citée dans l'inventaire après décès de Rosalie, épouse d'Emile, fermière à Serez en 1923, la faucheuse, sous la remise, est estimée 300 francs. A titre de comparaison, la charrue est estimée 150 francs, et la cage à poulets, 10 francs.

La faucheuse sert à exécuter la coupe des plantes fourragères et celle des céréales. Elle a été importée en France des Etats-Unis vers 1860. 

(Source : LACHIVER Marcel, Dictionnaire du monde rural, les mots du passé, Paris, Fayard, 1997)


La faucheuse Puzenat.

Source : musée du COMPA, numéro d'inventaire 2012.05.81


La faucheuse Mac Cormick.

Source : musée du COMPA, numéro d'inventaire 93.14.01


Auteure : Isabelle BROSSAUD, psychologue clinicienne et généalogiste familiale, 115 rue de Reuilly, 75012 Paris. 

Pour le #challengeAZ2017

Écrire commentaire

Commentaires : 0