K comme Kilogrammes

Quels étaient les prix des denrées alimentaires et produits quotidiens, à Chartres, Eure-et-Loir, en 1914 ? Un inventaire des magasins rue du Cardinal Pie, rue Philippe Desportes et rue de la Mairie nous donne ces indications de prix au kilo :

  • 1 kg de bonbons : 3,20 francs
  • 1 kg de bougies  : 5,00 francs
  • 1 kg de chocolat  "Poulain" : 4,75 francs
  • 1 kg de corned et rost-beef : 4 francs
  • 1 kg de cornichons : 3,25 francs
  • 1 kg de haricots : 0,85 francs
  • 1 kg de macaroni : 1,48 francs
  • 1 kg de Petits Beurre : 3,60 francs
  • 1 kg de pommes de terre : 0,35 francs
  • 1 kg de riz : 0,75 francs
  • 1 kg de savon : 2,80 francs
  • 1 kg de sucre : 3,50 francs
  • 1 kg de vermicelle : 1,48 francs

Et au litre : un litre de vin blanc : 1,12 francs et un litre de vin rouge : 1 franc.

(Archives départementales d'Eure-et-Loir, 6 M 74 : Population, affaires économiques, statistiques)

 

Le salaire d'un journalier agricole était, en 1914, d'environ 4 francs par jour, nourri. 

(Paul RAZOUS, L'évolution de l'agriculture française métropolitaine à travers l'histoire, Journal de la société statistique de Paris, tome 85 (1944), p 56-86.)


Une rue très commerçante de Chartres : la rue des Changes, en 1915. 

Source : REGNIER Philippe, Chartres au cœur de la ville,

Saint-Cyr-sur-Loire, Alan Sutton, 2006, Collection "Mémoires en Images".


Une autre rue très commerçante de Chartres : la rue Marceau vers 1914. 

Source : REGNIER Philippe, Chartres au cœur de la ville,

Saint-Cyr-sur-Loire, Alan Sutton, 2006, Collection "Mémoires en Images".


Auteure : Isabelle BROSSAUD, psychologue clinicienne et généalogiste familiale, 115 rue de Reuilly, 75012 Paris

Pour le #ChallengeAZ2017.

Écrire commentaire

Commentaires : 0