R comme le café Renard

Le café Renard, à Serez, a sans doute été un lieu central dans la vie de Rosalie, Emile, Mélanie et Jules. Ce café faisant tabac, épicerie, café, et donnant bal, ils ont toutes les raisons de l'avoir fréquenté. Que sait-on de lui ?


Le café Renard à Serez (Orrouer).

Photographie : mairie d'Orrouer.


Sur le cadastre napoléonien de 1830, le café Renard correspond à la section E, parcelle n°30 d'Orrouer (AD 28, 3P7346). La matrice cadastrale en raconte cette histoire : 

 

En 1849, Joseph Piau père vend une maison à un berger, Lucien Toussaint. Cette maison n'est pas encore un café. C'est à partir de 1877 qu'elle le devient, sous l'impulsion de son nouveau propriétaire Alphonse Laigneau, "cabaretier". En 1882, elle est acquise par Léon Ménager, "cabaretier ayant billard" (AD 28, 3P2156-2157, 1831-1914).

La famille Ménager reste dans le café plusieurs décennies : l'étude des recensements permet d'en poursuivre l'histoire : en 1921, le recensement d'Orrouer mentionne, à Serez, "Léon Ménager, cultivateur, épicier, cafetier, patron et Ménager Onésime, sa femme, épicière". En 1926, le couple ménager est toujours apparent, mais lui en tant que cultivateur et elle sans profession. Aucun autre cafetier n'est mentionné dans le village. Il faut attendre le recensement de 1931 pour lire "Renard Emile linotypiste et cafetier, Renard Irma, épicière patronne". Le couple Renard a dû prendre ce café entre 1926 et 1931 (AD 28, 2MI115).

 

La presse de l'époque en témoigne :

"Un grand bal sera donné dans la salle de Monsieur Renard, à Serez".

Journal Le Progrès, 5 juin 1928. 

Emile Renard et sa femme figurent encore sur le recensements de 1936, en tant que "débitant et épicière". Ils ne sont pas mentionnés en 1946, et en 1954, c'est une Madame Triquet qui est "débitante". Le recensement de 1962 ne mentionne plus aucun cafetier ou débitant. Le café Renard est aujourd'hui redevenu une maison d'habitation à Serez. 


Auteure : Isabelle BROSSAUD, psychologue clinicienne et généalogiste familiale, 115 rue de Reuilly, 75012 Paris.

Pour le #ChallengeAZ2017. 

Écrire commentaire

Commentaires : 0