T comme Tombereau.

Un tombereau est inventorié sous la remise de Rosalie et Emile, en 1923, et estimé 200 francs. Deux autres le sont sous le hangar de Mélanie et Jules, en 1925, l'un usagé, estimé 400 francs, l'autre 1200 francs. Le tombereau est une charrette entourée de planches servant pour le transport de marchandises ou matériaux. 


Le tombereau.

SIMON Bathilde, Au bon temps des paysans beaucerons au début du XXe siècle, Romorantin, CPE Editions, 2010. 


Le tombereau à gauche de l'image.

SIMON Bathilde, Au bon temps des paysans beaucerons au début du XXe siècle, Romorantin, CPE Editions, 2010. 


Auteure : Isabelle BROSSAUD, psychologue clinicienne et généalogiste familiale, 115 rue de Reuilly, 75012 Paris.

Pour le #ChallengeAZ2017. 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Nathalie (vendredi, 23 juin 2017 17:19)

    Jolies photos, quel travail de force pour l'homme et l'animal !

  • #2

    Isabelle (samedi, 24 juin 2017 10:37)

    Bonjour, Nathalie, merci de votre commentaire. Oui un dur travail !